Association objectif
Ruse
Persévérance
Patience


Ajouter aux Favoris
Derniers messages du forum
(05/07/2017) Laurent Beck : Technicien ou Tacticien, Rommel ou Montgomery, je suis entrain de subir, face à Guy, ma plus grande raclée à CTGW.
(04/07/2017) Erik Garel : Rectification: Guy est un technicien , pas un tactitien. Plus un Montgomery qu'un Rommel, si vous voulez.
(30/06/2017) vincent : diadoque bloqué au point mort , qui peut la remettre en marche ?????
(27/06/2017) Guy : Anonyme : Écris moi
(27/06/2017) Guy : Erik, trop d'éloges pour moi. Je prends une raclée contre le dernier arrivé à l'association. Alors ...
(26/06/2017) Erik Garel : Merci Guy pour les prises d'écran qui illustre l'article sur Commander-the great war (...) Juste une info: si vous jouez avec Guy, vous êtes mort, je suis en train d
(24/06/2017) Anonyme : Bonjour je viens de constater sur votre site qu'il était possible de contacter votre association via le lien "écrire" et à destination de guy.humbert.1@g
(24/06/2017) Anonyme : Bonjour, je souhaite adhérer à votre association mais ne souhaite pas que mes informations personnelles telles que nom, prénom, etc... n'apparaissent en clair et à l
(22/06/2017) phantomas : @Erik : t'es sûr que c'est pas "COMMANDER-The great war" de chez SLITHERINE plutôt ?
(22/06/2017) Anonyme : C'est un jeu qui se joue sur ordinateur ou tablette. Contre l'Ai ou contre un adversaire humain en ligne
 
La tribune associative de juin-juillet 2017

Voir les tribunes précédentes ou Lire l'article en entier
Le témoignage d'Erik Garel sur Commando The Great War : (Début de l'article)
Un petit topo de présentation de "Commander the Great War", wargame américain de "Slithering" sur la première guerre mondiale. Un wargame pour deux joueurs ((Alliance et Entente) pas mal du tout sur un conflit qui pourrait paraître rébarbatif avec des fronts statiques. Mais nous oublions surtout en tant que français, que ce n'était pas vraiment le cas en Russie, dans l'empire Ottoman, voire dans les Balkans.
Tout d'abord, la carte est immense, du littoral US à la limite de l'Oural, de Narvik au Sahara. (80 cases) Certes, au niveau jeu, cela donne beaucoup de mers…70 cases de New York à Brest. De l'eau, sept tours de navigation d'un convoi. Et de Brest à Moscou autant. Mais là, une unité bouge de trois à cinq hexagones pour le mieux. Le front français fait généralement une douzaine de cases, celui russe plus de trente. Plus les littoraux.
La guerre commence avec l'attaque de la Serbie par l'Autriche -Hongrie. A prendre obligatoirement par l'Alliance, à défendre impérativement par l'Entente le plus longtemps possible. C'est une plaie et un gouffre d'unités pour l'AH si celle-ci subsiste. Un front de trop. Puis c'est l'attaque de l'Allemagne à l'ouest, objectif Anvers, c'est vital pour les U-boot. Et puis la Russie s'en mêle, c'est l'immensité. Chacun peut appuyer là où cela fait mal. Ou pas du tout. Là, c'est con…Et puis le temps de se fritter, de flipper, et c'est la Turquie qui rentre en jeu. La totalité de l'Europe et en feu.
C'est parti pour 118 tours (fin décembre 1918). Je conseille la partie longue, elle donne toute sa saveur au conflit.
Alors comment gérer cela ? Tout d'abord un arbre technologique qui se met peu à peu en place automatiquement. Progrès terrestre, d'artillerie, naval, d'aviation et blindée.
Et que vous pouvez améliorer, c'est-à-dire accélérer en augmentant le nombre de labos -cela coute cher, mais…- ou de priorité du GQG sur un domaine, ce qui en diminue aussi le temps de réalisation. C'est l'ensemble de ces technologies qui vont vous permettre d'améliorer vos unités. Une infanterie en 1917 n'a rien à voir avec son homologue de 1914 !
Ensuite, la capacité de production d'un pays, qui est basée sur ses villes (Note d'Erik : là, je laisse la totale responsabilité aux concepteurs US sur sa notion éco). C'est le nœud de base du système, le pilier industriel qui guide la production d'unités : coup variable suivant l'unité, certaines étant inutiles à mon avis, mais surtout entretien ensuite sur le terrain ! Et là, rapidement, votre économie est littéralement absorbée par la production de troupes, leur entretien, et le remplacement des pertes. Et attention, votre population est limitée. Logique. Lire l'article en entier ...

Les jeux en cours
Diplomacy
Le grand classique
53 54
Machiavelli
Les finances en plus
Diadoques
Après Alexandre
21
Symmachia
Le commerce en plus
Méditerranée antique
Vendée Globe
Couse de skipers
2016
Ecodip
Menace nucléaire
Tétrarchie
Rome antique
 
Grandes Invasions
L'attaque des barbares
Full Métal Planète
Tactique dans le futur
Sengoku
Le Japon Médiéval
Midway
Guerre aéronavale
10
Que propose ce site ?
Ce site propose des jeux diplomatiques ou wargames.
Un arbitre volontaire est le grand chef d'orchestre d'une table de jeux. Il collecte les ordres de chaque joueur par e-mail et publie les résultats sur le site. Certains jeux sont entièrement publics comme pour Diplomacy ou présentent une partie pesonnelle comme pour Tétrarchie ou Ecodip.
Le responsable du site organise les différentes tables en fonction des inscriptions, veille au bon déroulement des arbitrages et procède au remplacement des joueurs défaillants.
Une partie peux durer de 1 à 2 ans, la tranche d'âge est plutôt de 17 à 77 ans.
Tous les membres de l'association sont des bénévoles et ne reçoivent aucune rénumération pour leur travail.
Tout est gratuit, l'association vit sur les dons des membres.
 
Comment jouer ?
Les jeux sont révervés aux membres de l'association. L'inscription est gratuite, il faut remplir le formulaire en ligne.

Ensuite, vous pouvez vous inscrire aux jeux de votre choix. Le responsable des listes d'attente vous prévient par e-mail dès qu'il est possible de jouer. En général, chaque inscription à un jeu vous fait participer comme remplaçant sur une autre table du même jeu.

Avant de vous inscrire, méditez sur notre devise : Ruse, Patience et Persévérance.